Télétravail : l’inspection du travail donne raison à la CGT Thales Elancourt

Le syndicat CGT avait saisi l’inspection du travail des Yvelines par courrier le 13 novembre 2020 concernant les restrictions décidées par la direction de Thales qui refusait une mise en télétravail de tous les salariés dont l’activité le permettait au nom d’une perte d’efficacité dans le travail collectif. La direction de Thales LAS avait défini des secteurs d’activités pour lesquels le télétravail à plus de 2 jours par semaine était impossible.

Après avoir rencontré la direction du site et 13 salariés de différentes familles professionnelles, la réponse de l’inspecteur du travail est une mise en demeure de la direction de Thales Elancourt de :

  • mettre à jour l’évaluation des risques de contamination à la Covid 19 permettant notamment d’identifier les tâches télétravaillables
  • mettre en œuvre des mesures de prévention en particulier un recours élargi au télétravail pour les postes le permettant

La CGT est là pour défendre les droits et la santé des salariés.

Venez nous rejoindre pour être encore plus fort.

Pour certains coefficients, le panel de 5 personnes mini n’étant pas atteint, aucune donnée ne sera disponible

Imprimer cet article Télécharger cet article