Thales innove dans sa politique salariale

Selon le PDG Patrice Caine qui a remercié tous les salariés pour l’engagement de chacun, l’activité a été maintenue, notre modèle économique a été robuste, les prises de commande optimistes.

Il compte sur nous pour construire un avenir de CONFIANCE aux côtés de nos Clients.

Dans tous les établissements, les messages de vœux, de remerciements, de reconnaissances d’efforts et de réussites ont été déclinés jusque dans les Services.

Salarié(e)s, préparez vos poches, les écus vont sonner …

…Et bien non. Désolé, on y a encore cru…. Les salariés ont une fois de plus, dans cette période sanitaire compliquée, fourni des nombreux efforts, par un travail accru, par de l’agilité, par de la flexibilité, par des horaires atypiques, par de la fatigue et parfois par la maladie.

Mais pas d’inquiétude, vous avez eu les vœux du président, parfois le talent, les friandises du CSE, des masques gratuits, vous ne voulez pas en plus des augmentations !!!!

Plus sérieusement, passons à l’analyse.

LA LETTRE DE CADRAGE POLITIQUE SALARIALE GROUPE

Le projet de lettre de cadrage NAO discutée au niveau groupe est cinglant et prévoit de belles nouveautés. Notre Direction, championne du monde de l’innovation sans limite, a inventé le plus beau cadeau d’été :

L’augmentation en juillet ! … sans rétroactivité en janvier.

En conséquence, vous n’aurez rien cette année de janvier à juillet. Oui, vous avez bien lu, ceci est bien une nouveauté et volonté de la part des Directions. A l’avenir, toutes les distributions s’effectueront en juillet sans rétroactivité (sauf si réaction massive de votre part).

Cette nouveauté touchant bien évidemment, le budget Egalité Professionnelle avec une mise en œuvre des mesures en septembre 2021 avec effet rétroactif sur la paye de juillet 2021.

Une prochaine réunion d’échange est prévue le mardi 19 janvier. De notre point de vue, ce projet envisagé par le Groupe de doit pas être appliqué en l’état par les sociétés.

Bien évidemment, cette lettre de cadrage rappelle le contexte de crise et annonce dès les premiers paragraphes par un euphémisme affligeant que la politique salariale sera modérée alors que les années précédentes, la Direction considérait que les politiques salariales étaient très bonnes. Il va falloir s’attendre au pire.

Cher salariés, dans cette période sanitaire sans précédent, tous vos efforts consentis au-delà de la normalité afin de tenir les objectifs et jalons imposés par nos Directions devraient-ils rester sans reconnaissance par une demi-année sans augmentation ?

LES RESULTATS FINANCIERS

Une autre farce présenté dans les CSE par les Directions Financières nous laisse pantois. Les pleureuses en costumes noirs annoncent larmes naissantes que les performances financières ne seront pas au rendez-vous cette année. Ne vous laissez pas intimider. Il s’agit d’une performance par rapport à l’année précédente et à des objectifs très élevés.

En clair, cette année aura été bonne, même très bonne, mais on aurait aimé être meilleur, c’est ce qu’on nous avait dit, donc…. Objectif non atteint. Mais d’où viennent-ils ces résultats financiers ? Du ciel ou de votre travail ?

Nos résultats comptables sont positifs et rendent jaloux les autres acteurs du secteur. Les Dividendes tinteront encore cette année dans les tirelires des actionnaires. Un versement de dividendes par anticipation sur les comptes 2020 d’un acompte de 85 Millions d’Euros est d’ores et déjà réalisé.  Tout cela est incompréhensible dans le contexte actuel.

LE PLUS SPECIAL CADRES THALES

Puisque nous naviguons dans le royaume de l’absurde, sachez qu’un Comité Social et Economique Central nous a fait une surprise lors d’une information sur le BSO des Cadres. Il a été annoncé que 10 % de la part collective du BSO seront désormais évalués par notre Direction sur des critères sociétaux et environnementaux … Ça part d’un bon principe mais le mode de calcul n’a pas été explicité ni clairement défini, les indicateurs n’ont pas été présentés. Bref, nous subodorons encore une fois une cuisine déloyale de la Direction pour mettre la main sur 10 % de certains BSO. C’est bon pour la Trésorerie du groupe, pas très bon pour certains cadres visés, et pas du tout honnête vis-à-vis du discours salarial fait aux cadres.

Alors, que va-t-il se passer ?

La CGT, par l’intermédiaire de vos Elus et Représentants du Personnel, vous pose la question triviale :

Qu’est-ce qu’on fait ?

Certains diront, c’est comme ça, « on est déjà chanceux d’avoir un travail », « il y en a beaucoup d’autres qui sont plus malheureux que nous », « on est bien à la THALES », … Certes, mais croyez-vous sincèrement que cela va durer si l’on accepte de baisser la tête face à ces propositions indécentes?

D’autres, plus pragmatiques, ont compris que c’est juste une histoire d’équilibre. Que des actions, des mouvements, des rapports plus visibles pourraient freiner la tendance, voire l’inverser. Vos élus ne peuvent pas se battre éternellement avec pour seules armes des mots projetés contre les murs de l’absurdité financière.

Il y a les élus CGT qui portent les revendications face à la Direction, les syndiqués CGT qui nous aident en deuxième ligne, et les salariés à l’arrière qui doivent pousser, pousser et encore pousser de toutes leurs forces. Sans les salariés, nous sommes affaiblis et nous ne pourrons pas inverser cette dangereuse tendance de low-costing.

Face à ces attaques sans précèdent, nous demandons à tous les salariés de s’exprimer en présentiel, en distanciel, de se mobiliser, pour former un collectif qui fera réagir la Direction. L’objectif étant de la contraindre à un retour en arrière sur sa provocation

Vous trouverez ci-dessous un lien pour vous exprimer et vous engager selon votre choix. Dites-nous si vous êtes prêt à vous mobiliser en un clic. Vos nombreuses réponses nous permettrons de revenir vers vous et d’organiser les actions nécessaires. Cliquez ci-dessous :

Nous espérons que tous les salariés auront compris la nécessité de se regrouper dans un collectif de défense pour leurs propres intérêts. Rejoignez-nous au syndicat CGT de Thales.

AUX (L)ARMES THALESIENS !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.