Quelle politique salariale à TR6 pour 2014

Analyse du Bilan NAO 2013, que constatons-nous ?

L’analyse du bilan fourni par la direction lors de la réunion du 22 janvier nous permet de vous présenter les faits marquants des mesures appliquées par la direction de TR6 :

Des engagements Direction non tenus sur l’emploi

En clôture des N.A.O 2013, notre PDG (courrier électronique du 21/02/2013 envoyé à l’ensemble des salariés) avait justifié un budget limité en expliquant que « la priorité était au maintien des investissements dans notre politique produit et nos actions commerciales ainsi que l’emploi (250 postes à pourvoir en 2013) ». Cet argumentaire est le chantage patronal « classique » pour échanger de l’emploi contre une modération salariale. Le bilan fait apparaitre une baisse des effectifs de 69 salariés inscrits (yc MAD, maladie, ..) et 91 salariés actifs à fin 2013. Contrairement aux informations d’une sous-charge annoncée, beaucoup de secteurs sont en surcharge.  La CGT demande que des postes soient créés dans les secteurs en surcharge et ceux soumis de forts départs en retraite.

1/3 des salariés ont + de 55 ans

Ages

Nous rappelons à la direction que l’application de l’accord contrat de génération dans son intégralité prévoit des embauches de jeunes et d’apprentis en CDI pour compenser les départs en pénibilité, avec un tutorat et une transmission des savoir-faire.

11 Promotions V.3 + sur un effectif de 131 V.3

Ce quota est très faible, il semble y avoir un mur de verre pour aller vers le coefficient 395. Ce changement a un impact supplémentaire sur la prime d’ancienneté d’environ 28 €. La CGT demande une analyse fine de la situation de tous les salariés au coefficient 365 pour leur proposer une perspective d’évolution vers le coefficient 395 ou vers un passage cadre.

Un 13ème mois plancher refusé aux apprentis

La mesure du 13ème mois de 2450 € minimum a été appliquée à quelques dizaines de salariés (ouvrier IV.2 moyen, l’administratif IV.3 au 5 centile, Techniciens IV.1 au 5 centile). Malgré nos multiples actions à travers les différentes instances, cette mesure n’a toujours pas été appliquée aux apprentis. La CGT demande que cette mesure soit applicable aussi aux apprentis

Une discrimination des femmes ingénieures?

RV Femmes

En 2013, les femmes semblent systématiquement moins bien notées que les hommes. Cet écart existait aussi en 2012 mais pas en 2010 et 2011. Est-ce un effet du travail à temps partiel qui biaise l’indicateur ou une sous-notation systématiques des femmes ?  Nous invitons toutes les femmes à vérifier leur taux de rémunération variable indiqué sur leur feuille de position.

Des parts variables encore en baisse

Pour 2013, les parts variables versées sont en baisse jusqu’à 4% comparé à 2012, à des niveaux très en-dessous du taux cible. Pour beaucoup d’ingénieur, cela n’a pas été compensé par l’augmentation individuelle et donc généré une baisse de la rémunération annuelle. A noter que la part variable 2014 devrait être aussi en dessous des taux cibles.

Il est urgent de réintégrer cette part variable dans le salaire de base pour stopper la variabilité de la rémunération des cadres.

Les ingés position 1 sans augmentation de salaire

Embauchés en cours d’année, ils ne bénéficient pas de la politique salariale de l’année suivante avec soit-disant l’argument direction « montant inclus par anticipation dans le salaire d’embauche ». A peine entrés dans le marché du travail, les jeunes ingénieurs sont donc exclus pendant 12 à 23 mois, de toute politique salariale.

La CGT demande que les ingénieurs position 1 bénéficient des mesures salariales au même titre que l’ensemble des salariés de TR6.

Une échelle salariale incohérente

On observe une répartition des salaires incohérente avec des recouvrements importants entre classifications et une progression du salaire au long de la carrière très inégale. Ce résultat est la conséquence de 20 ans de politique RH d’individualisation, dans laquelle les AI prennent toujours plus d’importance : 100% d’AI pour les IC depuis 1987, en 2013 40% d’AI pour les mensuels et en 2014 48% d’AI. Le paiement du salaire au poste (notion de LR qui remplace la classification) conduit aussi à une déréglementation des salaires et donc des inégalités de traitement

Pour la CGT, nous devons revenir au paiement des compétences en conformité avec la classification de chaque catégorie, grâce à une grille de rémunération de l’ouvrier à l’ingénieur.

Vous trouverez les détails dans la plaquette « Salaire et Qualification » que vous pouvez demander à vos élus CGT.

Livret Salaires

 

Répartition des salaires à TR6 en 2013/2012

 

Tableau Salaires 2013

Les revendications CGT lors de la première réunion

Une augmentation de la masse salariale permettant :

  • Un salaire minimum Thales de 2 000 €, avec un minimum hiérarchique à + 20 % des mini-conventionnels (mensuels et cadres).
  • Un budget de 5 % de la masse salariale permettant :
    • Une augmentation générale pour tous avec un plancher de 100 €, .garantissant le maintien du pouvoir d’achat, en prenant en compte les hausses sur 2014, TVA, impôts, mutuelles, la fiscalisation des cotisations patronales aux mutuelles santés, le financement de la politique familiale.
    • Un budget d’augmentations individuelles pour la reconnaissance des qualifications
  • 13ème mois de 2550 € minimum pour l’ensemble des mensuels apprenti(e)s compris.

Un changement des principes de la politique salariale, avec notamment :

Application de la politique à l’ensemble des salariés, y compris pour les ingénieurs position I et les apprenti(e)s.

  • Règlement, dès cette année, de toutes les discriminations et en particulier celles faites aux femmes.
  • Analyser la situation des salariés anciens dans le niveau V.3 (coef. 365) pour leur proposer un passage cadre ou au niveau V. 3 + (coef. 395).
  • Pour les mensuels, calculer la prime d’ancienneté sur le salaire de base du salarié et non pas sur le minimum hiérarchique conventionnel appliqué actuellement.
  • Arrêt de la précarisation des rémunérations des Ingénieurs et Cadres, avec la garantie que chaque Ingénieur et Cadre recevra une part variable 2013 au minimum à son taux cible et ensuite la réintégration de son montant dans le salaire de base.
  • Rattrapage des écarts de rémunération variable entre les femmes et les hommes sur les deux dernières années.

Propositions salariales Direction

Budget global de 2.1%

Mensuels : AG de 1.1% sans talon et AI de 1%

  • Ingénieur de Pos 1 à 3A : AI de 2.1%
  • Ingénieurs de Pos 3B et 3C : AI de 2%

Budget spécifique pour l’égalité femmes/hommes : 0.1%

Après consultation de nos syndicats CGT de TR6, nous jugeons les propositions Direction très en dessous des besoins des salariés :
Budget global très insuffisant, les bas salaires ne sont pas aidés par un talon sur l’AG, les ingénieurs 3B/3C ne doivent pas payer le budget spécifique égalité F/H.
Nous invitons tous les salariés à venir aux heures d’information intersyndicale qui seront organisées sur tous les sites pour débattre de vos revendications à porter lors de la prochaine réunion le 29 janvier.

Pour certains coefficients, le panel de 5 personnes mini n’étant pas atteint, aucune donnée ne sera disponible


Imprimer cet article Télécharger cet article