Souffrance à Thales La Ferté St Aubin

La situation du salarié Akim qui a été sanctionné est révélatrice d’un management  et d’une intensification du travail qui entrainent  des tensions entre les salarié-e-s et une dégradation de la production. Cette situation met en danger – à des degrés divers et quel que soit notre poste – l’intégrité physique et psychologique de chacune et chacun d’entre nous.  Et cela  se termine toujours par des sanctions contre les salarié-e-s en souffrance. La CGT appelle à une action d’ensemble des personnels !

Depuis des mois, la CGT a alerté

  • La direction, à de multiples reprises
  • L’Inspection du Travail
  • Le Préfet et le Procureur de la République, garants de la sécurité des citoyens, tous deux Représentants de l’Etat, actionnaire de Thales
  • Tous les élus du personnel, en déclenchant  un droit d’alerte des DP
  • La presse, les médias
  • L’Inspecteur du Travail a mis la direction en demeure d’établir un Plan d’Actions depuis décembre 2017, et a demandé  depuis en juillet une réunion du CHSCT sur cette question des RPS. Cette réunion aura enfin  lieu le 26 Septembre 2018. La CGT y fera des propositions.

Pourtant,  la direction patine, comme a dit l’Inspecteur du travail, lors du CHSCT sur « le danger grave et imminent »  qu’Hakim a fait noter dans le Registre.

La cause  réside dans un management pathogène – Le LEAN-  qui  est l’outil d’ une course aux profits effrénée : La direction a posé son objectif : Un taux de marge de 20% sur le résultat de l’entreprise.

La situation appelle une action d’ensemble C’est pourquoi, le syndicat CGT a déposé le vendredi 21 septembre un dossier aux Prud’hommes pour faire annuler la sanction d’Hakim et la CGT s’est portée partie intervenante « au nom des intérêts collectifs des salarié-e-s ».

Nous appelons chacune et chacun, dans son intérêt et dans l’intérêt général, à prendre ses responsabilités : nous aspirons à travailler dans de bonne conditions pour réaliser une production de qualité !

Pour certains coefficients, le panel de 5 personnes mini n’étant pas atteint, aucune donnée ne sera disponible


Imprimer cet article Télécharger cet article