NAO THALES LAS : LA CGT LIMOURS S’EXPRIME

Les Organisations Syndicales majoritaires de Limours (CFE-CGC, Supper, CFTC) avaient demandé des augmentations bien plus importantes que les pourcentages accordés en fin de NAO. L’insatisfaction  des salariés n’a donc pas été transformée en mobilisation par ces négociateurs.

Nous touchons là  aux limites de la « négociation » sans création de rapport de force du salariat. Dans cette voie de la ‘’modération’’ pour ne pas dire de la quasi-apathie, les prochaines négociations risquent fort de tirer vers le bas l’harmonisation de vos statuts dans LAS.

La CGT a aussi revendiqué plus que les augmentations acceptées par la Direction. Quand elle était plus représentative et mieux écoutée, la cohésion, les besoins, les revendications des salariés étaient mieux encouragés, portés et défendus devant la Direction

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *